8/1/2020

Les 5 chiffres à retenir sur la fréquentation en salles en 2019

213,3 millions

En 2019 – et pour la sixième année consécutive - la fréquentation des salles de cinéma a dépassé la barre des 200 millions d’entrées pour atteindre 213,3 millions d’entrées, soit le troisième plus haut niveau depuis plus de 50 ans, après 1966 et 2011 (respectivement 234,2 et 217,2 millions) et un volume comparable à 2016 (213,2 millions d’entrées).

-5,7%

Les films français ont vu leur nombre d’entrées reculer de -5,7% en 2019, à 74,7 millions d’entrées. En parallèle, la fréquentation des titres américains a progressé de 32,7%, à 117,8 millions d’entrées en 2019, soit le plus haut niveau depuis 1957 (132,9 millions).

35,0%

C’est la part de marché des films français sur grand écran en 2019, en baisse de plus de 4 points par rapport à 2018 (39,3%). Celle des films américains a gagné a contrario plus de 11 points, passant de 44,1% en 2018 à 55,2% en 2019. 


-37,3%

La fréquentation des films non français et non américains a diminué de -37,3% en 2019, à 20,8 millions d’entrées. Leur part de marché s’est élevée à 9,8% sur l’année, contre 16,5% en 2018 (-6,7 points). Les deux films non français ni américains les plus vus en salles en France en 2019 sont Parasite (Palme d’or du Festival de Cannes 2019) et Pokémon détective Pikachu, tous deux asiatiques et ex-aequo avec 1,7 million d’entrées.


6,7 millions

C’est le nombre d’entrées réalisé par Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ?, seul titre français à être présent dans le classement des 10 films les plus vus en salles en 2019 et à avoir dépassé les 3 millions d’entrées (ils étaient 4 en 2018). En revanche, 16 films hexagonaux ont engrangé plus d’un million d’entrées en 2019, contre 11 en 2018.

Avec 4 longs métrages à plus de cinq millions d’entrées en 2019, les États-Unis ont quant à eux atteint le niveau le plus élevé de la décennie. Notons que parmi les 9 titres américains du top 10 figurent essentiellement des suites et les films des licences. 

©Hexacom d’après les chiffres du CNC, du Film Français et de BoxOfficePro.

Les chiffres 2019 sont des estimations.